L’adieu et l’héritage

L’adieu et l’héritage

A la fin de sa vie, il fit le pèlerinage de l’adieu à la Mecque où il rappela au musulmans l’adoration de dieu, le devoir d’apprendre le savoir et surtout le répandre. Il insista sur l’égalité entre les hommes et l’humilité que doit sentir chaque  musulman qui est désormais «témoin du message de l’islam».

Sur son lit de mort, il évoqua, une dernière fois l’importance de l’hygiène corporelle en se nettoyant les dents. Il insista, jusqu’à son dernier souffle, sur la responsabilité de chacun envers dieu et envers la communauté : «La prière et ceux dont vous êtes responsable». Il exprima ainsi, pour la dernière fois, son vœux pour le salut de   l’humanité toute entière. Il rendit l’âme (à l’âge de 63 ans), la tête sur les cuisses de son épouse Aicha -toute un symbole puisque l’homme et la femme ne forme qu’une seule âme-, en laissant un noble héritage : L’Islam.

faire un don

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua,

dolor. nec elit. lectus id, felis Aliquam suscipit libero justo